Le besoin de mesurer.

   Le besoin que l'homme a de tout mesurer, de tout quantifier, ce n'est que l'expression de celui de dominer et de maîtriser tout ce qui l'entoure. Le chiffre fait croire en la puissance.

De plus l'être humain a besoin d'exprimer des valeurs afin d'être compris et précis au yeux de tous, cette utilité irrévocable est véritable dans le monde scientifique mais aussi dans le monde commercial et économique qui nécessitent une référence simple et fixe pour leur bon fonctionnement.

C'est pour cela qu'il crée le système international d'unité suite à la révolution française, on parle tous désormais le même langage.

Mais encore, aujourd'hui, on mesure tout ce que l'on juge nécéssaire et même plus encore, grâce à cela on peux rendre "notre vie meilleur" et permettre de comparer des évènements.  

Comme par exemple, l'être humain crée des indicateurs de bien être ou bien de malheur

dans une population pour "améliorer" les conditions de vie de celle ci, pour enrichir les débats de la société en introduisant un aspect humain qui est un ajout complémentaire à l'interprétation d'autres données quantitatives (pouvoir d'achat, chômage, coût de la vie..)

D'après Nathalie Collard, "Il y a l'indice de la bourse, l'indice humidex, etc, alors un bon jours il y aura peut-être l'indice de bonheur. Pourquoi pas?"

Enfin nous ne pouvons pas savoir jusqu'ou l'homme pourra quantifier ce qui l'entoure seulement nous savons qu'il ne s'arrêtera pas là dans ca quête de la mesure.